Réponses à vos questions sur la publicité Facebook

J’ai profité d’un séjour à Cannes pour rencontrer l’expert en marketing et publicité sur Facebook Franck Rocca. Vous nous avez posé vos questions sur Facebook, voici donc venu le temps des réponses.

1. Quel est le format de publicité le plus impactant ? Le fil d’actualités ou la colonne de droite ?

Franck Rocca : Je vais répondre 2 fois par l’affirmative : les 2 sont bien. La colonne de droite car les gens pensent que ça ne marche pas et il y a de fait moins de concurrence. Je vous conseille du coup de toujours mettre la colonne de droite.

Le gros avantage du fil d’actualités est qu’il apparaît sur mobile et sur ordinateur et les gens pensent moins à une publicité que sur la colonne de droite.

Faites les deux, avec un plus gros budget sur le fil d’actualités.

2. Comment réussir le ciblage des personnes que l’on veut atteindre ? Quelle est la méthode ?

Franck Rocca : On se doutait que cette question viendrait, je l’entends souvent et j’ai donc créé un guide gratuit sur toutes les options de ciblage Facebook. Téléchargez le guide gratuit.

Sachez que sur Facebook, vous pouvez par exemple toucher un couple qui a un ou plusieurs enfants de moins de 3 ans. Donc si vous êtes dans la thématique du parent, du développement personnel, si vous vendez des couches, si vous avez un site sur les listes de naissance etc. vous avez la capacité de les cibler.

Un autre exemple, un photographe de mariage peut cibler des personnes qui se sont fiancées et vont donc se marier dans l’année.

Ce sont des exemples parmi tant d’autres. Dans mes formations, je propose pas mal de cas concrets car le but n’est pas de vous donner tout ce que l’on peut faire, mais de vous proposer des cas concrets en réponse à des demandes précises.

Et tu confirmes qu’on peut cibler en B to B ?

Franck Rocca : Bien sûr, B to B comme B to C. Il y a plus d’un milliard quatre cent millions de personnes sur Facebook. Nous avons à l’agence 2 typologies de clients, mais nous faisons quand même beaucoup de B to B. Nous faisons également des campagnes sur AdWords, LikedIn Ads, Twitter Ads et nous nous rendons compte que le Facebook marketing permet d’avoir des taux de pénétration et de conversion relativement semblables.

Un exemple concret avec un client qui fait du séminaire d’entreprise avec des entreprises de 100 à 200 salariés minimum. Nous avons en parallèle Facebook et Adwords et nous obtenons le même nombre de devis remplis via ces 2 leviers tous les mois.

3. Comment optimiser sa publicité Facebook ? Y a-t-il un budget recommandé ?

Franck Rocca : Alors, comment optimiser au mieux, difficile de le dire comme ça en vidéo rapidement. Suivez-moi sur le blog www.franckrocca.com ou téléchargez des guides et formations.

Concernant le budget, il y a 2 approches.  Soit on cible très finement avec des toutes petites audiences de moins de 10 000 personnes. On met alors un petit budget, c’est très niché. Mais Facebook aura alors peu de données au niveau de son algorithme pour envoyer votre publicité d’abord aux personnes qui répondent favorablement à votre objectif.

Deuxième possibilité : cibler des audiences plus larges de 50 000, 100 000 voire 1 million. Il faut du coup un budget plus gros, mais Facebook réussit grâce à son algorithme puissant à envoyer la publicité aux personnes les plus susceptibles d’y répondre dans votre thématique.

OK, donc il faut toujours tester en fait ?

Franck Rocca : Voilà, c’est ce que je dis à chaque fois. L’idée c’est que quand vous créez des campagnes via le Power Editor (outil poussé pour la gestion de campagnes, je l’explique en détails dans mes formations), vous créez au moins 3 à 5 ensembles de publicité. Un ensemble de publicité est égal à une audience.

Vous allez par exemple mettre vos fans, les amis de vos fans, un centre d’intérêt large, un centre d’intérêt moins large etc. Vous mettez un budget en fonction de ce que vous pouvez faire et du nombre de personnes à l’intérieur. De cette façon, vous allez pouvoir tester et voir ce qui fonctionne mieux ou moins bien.

4. Comment inciter les personnes qui aiment ta publication sponsorisée à aimer ta page ?

Franck Rocca : Si vous faites une publication sponsorisée, votre objectif est d’obtenir de l’engagement, vous ne pouvez pas avoir 2 objectifs à la fois, vous ne pouvez pas inciter à aimer votre page en même temps.

Par contre, ça va se faire naturellement. Par exemple, si vous faites une publicité pour un objectif de lead (obtenir contacts qualifiés) ou d’achat, si vous avez bien fait votre campagne les gens vont liker la page.

Prenons un exemple, même si c’est un relativement gros exemple. Pour un client au mois de septembre, nous avons investi 150 000 euros sur 5 semaines. Nous n’avons fait aucune publicité pour du like, du fan. Par contre, nous avons pris 40 000 fans et nous avons rempli plus que confortablement l’objectif premier qui était d’avoir des leads. Donc on a bien fait la chose, on a mis en place également des campagnes pour booster la visibilité des publications, atteindre plus de monde et ça a permis d’augmenter également le nombre de fans sans que cela ne soit notre objectif primaire.

Donc on choisit un seul objectif et on fait quand même deux en un ?

Franck Rocca : C’est ça, voire trois en un, mais ça c’est un peu compliqué à expliquer encore une fois dans une courte vidéo sans vous montrer l’écran et ce à quoi ça correspond.

Merci Franck pour ces réponses ! N’hésitez pas à le suivre sur la page Facebook Kalipseo, vous y trouverez l’actualité des réseaux sociaux et de nombreux conseils pour vos campagnes de publicité. Et n’oubliez pas de télécharger votre guide gratuit !

Article précédent
Votre webmarketing inspire-t-il confiance ?
Article suivant
Comment aimer une page en tant que page sur Facebook ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Menu