Etude de cas Arsène :

Comment collecter 10 000 €
pour un restaurant pas encore ouvert
en moins de 3 mois ?

La situation.

Initiale

– Projet de lancement d’un restaurant d’omelettes à déguster à la main à Paris.
– Aucune communication hormis un logo, une page Facebook de moins de 100 fans.
– Pas de budget publicitaire.

Désirée

– Valider une campagne de financement participatif pour collecter 10 000 €
– Montrer le sérieux du projet
– Créer l’identité de la marque
– Obtenir de la visibilité et susciter l’envie d’en savoir plus

La réponse apportée.

Prestation

– Utilisation de Facebook, Instagram et Trip Advisor
– Création d’un univers de marque, avec pour valeurs : gourmandise, proximité, humour
– Création de contenus à fort potentiel de partage pour plus de visibilité
– Modération, réponses, engagement de discussion, proximité

Résultats

– 10 520 € collectés en moins de 3 mois
– Prêt accordé par la banque
– Nombreuses parutions dans les médias (journal TF1, émission de Valérie Damidot, Touche pas à mon poste, …)
– Une communauté impliquée et s’étant approprié les codes de l’entreprise
– Un grand soutien

Ce qu’ils en ont pensé

« Ca nous a permis d’avoir plus de 800 personnes qui nous suivaient activement sur les réseaux sociaux en moins de 80 jours, avant même l’ouverture du restaurant et ça c’est capital. On a annoncé l’ouverture du restaurant hier et on a eu plus de 14 000 personnes touchées par la vidéo, 30 commentaires, 30 partages, plus de 130 likes.

Les 10 520 € du crowdfunding nous ont permis d’obtenir un prêt de la banque, de montrer qu’alors même qu’on n’était pas ouverts, les gens étaient intéressés par le projet. Quand on a plus de 120 donateurs intéressés avant même d’avoir goûté le produit, ça a un impact. Ca nous a permis de tâter le terrain, de savoir ce que les gens pensaient.

Merci pour le travail, le temps, la recherche et le soutien que ça nous a amené. C’est un métier à part entière. On a grandi sur notre communication. »

Menu